Alive

« Alive » fait référence à la longue et périlleuse vie des déchets plastiques et autres emballages tragiquement livrés par l’homme à la nature. Durant des décennies voire des siècles, ces matériaux indigestes pour la planète suivent un lent processus de décomposition avant de rejoindre les océans et parfois l’estomac d’un poisson.

Marqué par ces enjeux qui touchent la survie de l’homme sur terre, Philippe Cauneau pose un regard personnel sur ces objets qui envahissent notre quotidien, et explore d’un oeil subversif la beauté et la poésie là où on ne l’attend pas.

Pour symboliser le caractère vivant de la matière et des objets mis en lumière, le photographe a choisi de les mettre en mouvement.

Le processus d’éclairage et de prises de vues s’est alors imposé naturellement, au fil d’expérimentations. Répétitif, il ne dure quelques secondes. Pendant ce laps de temps, le balayage lumineux d’un scanner vient éclairer l’objet mis en mouvement par la main du photographe. Ce dernier compose l’image en « sculptant » les volumes grâce à l’éclairage en mouvement. Ainsi, chaque image produite est une écriture unique. La matière utilisée, a parfois été préalablement façonnées par le photographe, telle la pointe d’un crayon aiguisée par le dessinateur. Les images sont ensuite traitées en noir et blanc et produites en partie sous forme de négatifs, puis tirés sur papier.

Category
Art